Back

Antennes intégrées aux vitres : un maillon majeur de la révolution de la mobilité !

Миниатюра

La technologie des antennes intégrées aux vitres est née aux États-Unis dans les années 70 sous l’impulsion des fabricants d’antennes métalliques. Entrevoyant à ce stade l’importance de la télématique dans l’industrie automobile, AGC décide de mettre au point ses propres antennes intégrées. Une équipe «  antennes intégrées » spécialisée, composée de grands amateurs de musique de l’usine d’AGC est mise en place – c’est le début de l’aventure.

 

Ces premières antennes étaient constituées de câbles de cuivre intégrés au pare-brise, mais ceux-ci captaient trop de bruit provenant des composants électriques du véhicule. AGC invente alors un procédé pour imprimer et calciner les câbles d’antenne à l’aide de pâte d’argent conductrice – laquelle reste le principal composant des antennes intégrées à l’heure actuelle.

 

Au fil des années, celles-ci connaissent des développements et des améliorations continues. Des différentes fréquences radio à la réception TV, en passant par la navigation embarquée et les systèmes sans clé. En 2007, AGC met au point une antenne intégrée signée pour la TV numérique.

 

Aujourd’hui, une autre révolution est en train de se dessiner, cette fois-ci dictée par le besoin de connectivité entre véhicules et infrastructures. Le verre joue dans ce nouveau domaine un rôle prépondérant – il combine antennes, caméras, capteurs et autres dispositifs tout en conservant ses fonctions de transparence et de sécurité. À l’instar du développement des antennes intégrées aux vitres il y a 40 ans, un nouveau défi se présente à AGC, à savoir créer de nouveaux produits verriers pour véhicules connectés et autonomes. Le récent investissement dans les chambres anéchoïques illustre ainsi la façon dont AGC se prépare à offrir les solutions de demain sur le marché OEM et ARG. Restez au fait de l’actu et découvrez de nouveaux articles sur AGC et les antennes 5G dans le prochain bulletin d’informations.